Paris, le 6 Septembre 2021

Le mouvement mondial des Femmes et jeunes filles leaders Panafricaines observe avec inquiétude la situation politique en République de Guinée suite au Putsch perpétré le 5 septembre 2021 et dénonce cet acte anticonstitutionnel.

Le mouvement mondial des Femmes et jeunes filles Leaders Panafricaines, ayant reçu plusieurs appels à l’aide de femmes inquiétées par l’incertitude de la situation politico-militaire en cours, appelle à favoriser le dialogue et le respect des droits de manière générale et les droits de la femme et de l’enfant en particulier. Il se prédispose à mettre son expérience – en lien avec l’intérêt supérieur de l’enfant et de la femme – au service des acteurs socio-politiques en vue de permettre une sortie de crise rapide à travers une transition démocratique paisible et respectueuse de l’Etat de droit.

Son expertise partirait ainsi de la composition des organes dédiés à la transition aux propositions concrètes – dans la perspective annoncée de l’élaboration de nouveaux textes y compris constitutionnels – sur des questions afférentes à la condition des femmes et des enfants.

Le Mouvement Mondial des Femmes et jeunes filles Leaders panafricaines appelle la communauté internationale et le peuple guinéen à se mobiliser pour la sauvegarde de la paix et la démocratie dans le Pays.

Mme Marthe Dédé Bokoni KOIVOGUI

Présidente du Mouvement Mondial des femmes et jeunes filles leaders Panafricaines

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.